samedi 7 août 2010

Oh, fais-moi rêver Jean-Claude !


Anita Blake, dans la vie, elle fait Réanimatrice. Elle relève les morts, créée des zombies, quoi. Autant dire qu'elle a le coeur bien accroché. Sinon sur son temps libre, Anita Blake est une Tueuse de vampires. Il y a plusieurs manières de tuer un vampire, mais Anita a une préférence pour les méthodes traditionnelles : le pieu, le truc tranchant qui tranche la tête. Ou le flingue qui explose le crâne. Autant dire qu'elle n'est pas une nunuche. Anita Blake n'a pas beaucoup d'amis, à part une nunuche qui fait rien qu'à l'emmerder à se marier et à vouloir qu'elle soit sa demoiselle d'honneur. Car Anita Blake ne porte pas de robes. Et il y a aussi un tueur à gages vachement sexy mais un peu dangereux quand même. Autant dire que la vie, pour Anita Blake, c'est pas du gâteau tous les jours.
Et surtout Anita Blake est sur le point de commencer un genre d'histoire d'amour/haine très étrange et pas du tout cliché avec un ténébreux vampire, très vieux et très puissant, nommé... Jean-Claude.
Non, non, j'affabule pas. Jean-Claude. Et ce fut une merveilleuse idée que de l'appeler Jean-Claude ! au moins quelque chose qui m'aura fait sourire dans cette histoire que j'ai trouvée profondément ennuyeuse...

Oh, certes, le monde créé présente une certaine cohérence. Il y a une intrigue policière également (mais qui donc s'amuse à tuer des vampires ?) qui est résolue à la fin. Quelques personnages secondaires sympathiques (le patron d'Anita, par exemple, et son rapport décomplexé à l'argent). Le vocabulaire est plutôt simple, les phrases ne sont pas difficiles à comprendre et le livre est court... Je n'ai pas trop souffert.
Maintenant que dire de plus ? Je l'ai fini il y a quelques jours et je ne m'en souviens déjà que très partiellement (sauf de Jean-Claude, naturellement). Cette lecture a glissé sur moi comme un canard sur un rocher mousseux, sans originalités pour accrocher la mémoire : une femme forte pour héroïne, garçon manqué célibataire : déjà-vu. Des forces démoniaques qui s'en prennent aux humains et qu'il faut repousser : déjà-vu. La nécessité de frayer avec le diable et le frisson de plaisir coupable ce faisant ? déjà-vu et re-déjà-vu. Un vampire très hot prénommé Jean-Claude ? dé... Ah non. Ca, ça m'a marquée.
Bref : je n'avais pas de grandes attentes avec ce livre, je cherchais une petite lecture d'un soir pour reposer mes neurones de thésarde en fin de rédaction, un truc frais et sympatoche. Je ne l'ai même pas trouvé...

Voici la liste des valeureux participants à cette lecture commune (sur livraddict) : 

Les enthousiastes :
Love-of-book (un véritable coup de coeur pour les personnages)
Mycoton32 (une histoire originale pour cette grande consommatrice de bit-lit)
Setsuka (enfin de la bit-lit chaste !)
Cécile (qui aime les héroïnes avec du mordant... mais juste au sens figuré)
Vozrozhdenyie (qui partage mon opinion au moins sur la super-virilité du prénom Jean-Claude)
Lily (qui aime les livres où les femmes sont à l'honneur)
Galleane (qui va surveiller de près ces hommes qui tournent autour d'Anita en lisant le tome 2)
Cathy (un roman qui résiste à une relecture)

Les mitigés :
Pikachu (qui visiblement, "ne sait pas" trop quoi en penser !)
Lisalor (qui pense qu'il devrait y avoir une limite de taille pour faire Tueuse de vampires)
Yumiko (qui a eu beau tourner et retourner, la sauce n'a pas pris)
Lolo (qui s'est décidée à passer outre la couverture lorsqu'elle a compris que ce n'était pas un roman érotique)
Nanet (qui situe Anita entre James Bond et Buffy)

Fée Bourbonnaise
Mystix
Stieg
Kristus
Lexounet



8 commentaires:

Mylène a dit…

Un peu plus enthousiaste que toi, j'ai bien aimé cette lecture. Et Jean-Claude, j'aime bien, même si dans les types qu'elle rencontre, je préfère Edward

Yumiko a dit…

C'est vrai qu'on se demande où elle est allée chercher un prénom pareil :) Je suis peut-être un peu moins négative que toi, mais je n'ai pas vraiment été convaincue par ce livre. Je vais quand même essayer le tome 2, je lui laisse encore une chance :P

Laure a dit…

Je crois que tout le monde va se souvenir de Jean Claude !!! et aussi d'Edward et d'ailleurs c'est un peu pour ça que je veux lire la suite.

Galleane a dit…

Ah je suis pareil que certaines d'entre vous je n'aime pas le prénom Jean-Claude. Sinon dommage que tu n'est pas plus apprécié cette lecture.

Cécile a dit…

Ah ben oui ça, tu n'as pas aimé ! :) J'ai beaucoup aimé ton commentaire même si pour ma part, j'ai apprécié cette lecture...
Après je pense que tu risques d'être déçue par tous les prochains livres de ce genre, car c'est clair que l'héroine n'est pas souvent peureuse, à avoir peur de sortir de chez elle, et il y a souvent des forces démoniaques à tuer dans la bit lit...
Je ne te conseille donc pas le dernier Richelle Mead (Cygne noir) :)

louise miches a dit…

Ce n'est pas que je n'aime pas les héroïnes qui n'ont pas froid aux yeux (Sally Mara pourrait être un modèle pour moi !), c'est que celle-ci est décrite sans originalité me semble-t-il.

Je me sens un peu isolée dans cette lecture commune. Je suis la seule à avoir un avis aussi négatif...

les mots de nanet a dit…

Coucou, tu peux m'ajouter aux septiques... même si j'ai un tantiet plus apprécié que tu ne sembles l'avoir fait !

J'ai lu ce livre en y attendant un peu plus que ce que j'y ai finalement trouvé. Anita est... franchement pénible même si le livre se lit aisément. Les méchants sont adorablement vicieux, mais elle les tue si facilement ! elle la petite humaine, certes marquée mais qui se considère si nulle. Bref, un livre que je suis contente d'avoir enfin lu mais que je ne pense pas garder dans mes annales ^^

Biz

Pikachu a dit…

Pour pallier à mon "je ne sais pas" que tu soulignes si bien, le deuxième tome a rejoint ma PAL !
Jean-Claude... ça m'a fait pensé à l'audio-book de The Vampire Diaries. C'est le prénom qu'Elena avait choisi pour son faut petit-copain frenchy... A prononcer avec l'accent bien sûr !