dimanche 13 mai 2012

J'ai téléchargé légalement un ebook

Pardon, je ne le ferai plus... On fait tous des erreurs de jeunesse.

Grosse séance prise de tête et poussage de jurons ce dimanche après-midi à Clichy.
Explications :
Je pars en vacances dans deux jours, et j'ai très envie de lire un certain livre. Je n'aurais pas le temps de passer en librairie, Mazone ne me livrera pas à temps... La solution miracle existe : le livre numérique.
J'ai un Sony Reader, sur lequel je lis régulièrement des PDF (littérature amateur, fanfictions) téléchargés sur Internet.
Donc tout se présente pour le mieux : je pourrais partir mercredi avec mon reader et mon bouquin.
Je vais sur Numilog, où le bouquin est disponible pour un prix pas super attractif (12 euros) mais bon on va pas se refaire le débat sur la loi du prix du livre numérique non plus.
Je crée mon compte, évidement (nom, prénom, ville, mail... Le nombre grandissant de sites qui nous demandent ces informations m'exaspère). Le bouquin est disponible en deux formats : PDF et ePub.
Je prends PDF parce que "epub" ça sonne comme un spam. 
Avant de valider ma commande, le site m'alerte fort civilement que j'ai besoin du logiciel Adobe Digital éditions si je veux lire mon bouquin.
Mais pourquoi ? Je ne veux pas le lire sur mon ordi, ce foutu livre, mais sur mon Reader !
Oui, mais quand même.
Bon, je vais sur le site d'Adobe pour télécharger leur logiciel.
Bam, le logiciel n'est pas développé pour Linux (de toutes façon ces gens là c'est rien qu'une bande de pirates adeptes du téléchargement illégal).
Je râle. Retourne sur Numilog, annule ma commande et prends le format epub (me disant que comme c'est pas un PDF, Adobe ne pourra pas mettre son nez là-dedans.)
Je paie.
Je veux télécharger, mais c'est impossible car il me faut vraiment le logiciel Adobe digital mes fesses.

C'est le moment où j'ai poussé un gros soupir, comprenant que la soirée allait être longue : il allait falloir retourner sous Windows...

J'éteins ma bécane, je farfouille dans le boot pour trouver Windows je sais que tu es là où es tu planqué tu fais la gueule ? j'ai besoin de toi, allez...
Je le retrouve, démarre sous Windows, serre les fesses en pensant aux "Mise à jour de sécurité importantes - Installation 1 sur 1425 - Merci de patienter". Le système d'exploitation met 45 minutes à se charger, je suis sur les nerfs.
Je clique - ô joie - sur Internet explorer... qui ne peut pas se connecter.
Je tente d'enregistrer ma Livebox, rentre la clef de sécurité wifi... Queud. "Clé de sécurité incorrecte" (et mon poing dans ta gueule, il est correct ?)
Je fouille dans les cartons, retrouve par miracle un câble éthernet, je me contorsionne pour poser mon ordi sur une surface plane près de la box, je me bats 15 minutes contre les "étapes" et autres "centres d'aide" de Windows et miracle : j'ai accès à l'Internet filaire.

Je retourne sur Numilog, qui me demande de me connecter, je vais récupérer mes identifiants sur le serveur mail et là...
Rien.
Numilog me refuse l'accès à mon compte... Je régénère mon mot de passe, rien à faire.
Je sens que je vais passer mes nerfs sur mon chat.
Je repasse sur Ubuntu, je peux me connecter à mon compte.
Je repasse sur Windows : j'y arrive plus.
J'ouvre la fenêtre, je hurle, je la referme, m'allume une clope et régénère mon mot de passe.

Je peux enfin de me connecter.

Première bonne nouvelle de l'après-midi : mon livre est toujours disponible au téléchargement.
Je télécharge Adobe machin éditions (ce qui au passage nécessite la création d'un putain de compte avec plein d'informations inutiles sur moi) et...

J'AI ENFIN ACCES A MON BOUQUIN

Mais je ne vais pas m'user les yeux et les nerfs en lisant sur mon ordi sur Windows... le but c'était quand même de le télécharger sur mon Reader.
Je passe 20 minutes à fouiller dans l'aide d'Adobe pour comprendre comment transférer un bouquin de mon ordi à mon Reader.
Finalement, une petite phrase m'indique qu'il suffit de brancher ledit Reader, que Adobe le reconnaîtra immédiatement et que tout se passera bien, tu verras.
Je branche le Reader.

Rien.

Je débranche, re-branche.

Rien de rien.

Je mets bien 10 minutes à comprendre qu'en fait c'est Windows qui ne reconnaît pas mon Reader...

Je suis limite nervous breakdown.

A l'heure où je vous parle, je suis retournée sur Ubuntu, mon Reader est tout rouge et clignotant au bout de son fil USB (sa batterie était déchargée, c'était peut-être ça qui troublait Windows...) alors que le bouquin que je veux lire avec lui dort du côté de mon autre système d'exploitation.

On voudrait inciter les gens à pirater qu'on s'y prendrait pas autrement.


11 commentaires:

sglsgl a dit…

Tout ça c'est pas lié au principe du eBook, mais aux contraintes que vous vous êtes ajoutés.
Sur mon samsung et mon ipod et mon PC j'ai le lecteur Kindle Amazon et les livres sont instantanément disponibles à la page où je les ai laissés, sur le même reader ou sur un autre, dès que je me suis identifié.

C'est géant d'avoir un livre dans les secondes de la commande !

Chantal a dit…

Bravo pour ce billet qui montre combien le secteur du téléchargement est verrouillé par des embuches incroyable liées à des impératifs comemrciaux... et non plus des impéractifs de lectures et de pensées.
Pour répondre au bien heureux propriétaire de Kindle amazon, trouvez normal de devoir lire des textes sur une machine paramétrée pour télécharger chez un seul fournisseur. Imaginez le même dispositif dans la vie de tous les jours : vous seriez obligé d'aller acheter votre baguette de pain chez le seul boulanger qui a pris les références de votre pièce d identité. les autres boulangers n'ayant pas vos références ne pourraient pas vous vendre la baguette...

Chantal responsable de la plateforme www.artelittera.com

louise miches a dit…

Le principe du livre numérique est "géant", sglsgl, je vous l'accorde...

Pour finir ma petite histoire : mon Reader Sony PRS-505 (que Windows a fini par reconnaître) n'est pas compatible avec Adobe Digital editions ! (logiciel qui est obligatoire pour lire les livres de Numilog, donc)

Je ne me suis pas racheté de liseuse, j'ai tout simplement craqué la DRM et je peux enfin lire mon bouquin.

Chantal : c'est exactement ça mon sentiment : ils rajoutent des barrages, paniqués qu'ils sont de livrer les ebooks à l'odieux piratage mais finalement ils encouragent ledit piratage...

On a encore du progrès à faire !

All About Goats book a dit…

Je trouve beaucoup de choses utiles ci-joint. Il est vraiment étonnant pour nous. Où que nous sommes, il suffit de cliquer sur le site et prenez avantages. Votre article m'a impressionné tout son cœur. D'un des dix dernières années, je cherchais ce type de site Web. Merci de me donner un espace dans votre blog. Je me réfère à mes amis proches qui sont déjà en quête pour les mêmes. Merci encore les gars ...

Mes éditeurs Boutique Lap

Stéphanie a dit…

J'ai pas tout compris mais je compatis !
Bonnes vacances : )

Nelfe a dit…

Tout aurait été tellement plus simple en prenant l'epub ;)
Bon et les vacances, c'était comment? ^^

louise miches a dit…

Salut Nelfe !!
Non, tout aurait été plus simple en ayant Windows et le Kindle d'Amazon... C'est pas triste, ça ?
Les vacances n'étaient pas tristes.
Bises !

Anonyme a dit…

tu ne serait pas passé à boulogne aujourd'hui sur les coups de 13h, 13h30 ?

louise miches a dit…

Ce sont des choses qui m'arrivent...

Anonyme a dit…

C'est bien ce que je pensais ;)

Nelfe a dit…

Ca fait un bail que tu n'as pas posté de billets et je ne vois pas sur la toile. L'epub t'a tuer (faute volontaire, je précise hein ;) )?