samedi 3 novembre 2007

question existentielle...

Aargh...
A la relecture, il est vraiment pas terrible ce roman-photo. Je ne peux pas décemment le laisser en première page (stratégie marketing, coco !)...
En fait il faut avoir vu le film pour en comprendre l'humour (oui, oui, c'est drôle... enfin...) :
des couleurs remasterisées qui rendent l'image illisible la plupart du temps et surtout très moche ; avec des personnages qui passent leur temps à se déguiser, du coup on ne les reconnaît pas, surtout que certains apparaissent et disparaissent sans raison ; un scénario évidement incompréhensible (ça serait trop facile, sinon !) ; et puis aussi (et surtout !) des bruitages parfaitement comiques dans les combats : tellement peu crédibles qu'on imagine très bien le bruiteur les avoir enregistrés dans sa cuisine... Je vous passe le jeu outrancier des acteurs, bref, un nanar incompréhensible.

Alors, redevenons sérieuse pour faire passer la mièvrerie de mon post précédent.
Il y a un accord d'adjectif pronominal qui me taraude depuis un certain temps... (tu veux que je te présente ce démon-là aussi, Augenblick ?). Dans la phrase :
"[Tel] le faucon en chasse, la souris fond sur le bout de fromage",
est-ce qu'on accorde "tel" avec "faucon" (donc au masculin), ou bien avec "souris" (donc : telle) ?
Je vous laisse proposer vos suggestions en comm, je vais chercher la réponse, et la posterai dans quelques jours...

5 commentaires:

Un con a dit…

On l'écrit "tell", pour l'accorder avec "guillaume".

augenblick a dit…

Mon dico cite Baudelaire :
"telles que les fées, les gnomes."

Stéphanie a dit…

Bah, c'est "tel". Ou sinon, tu mets "Comme le faucon en chasse", et du coup, plus de questions à se poser! Même si c'est moins classe.

Fried a dit…

Comme souvent dans la langue française, y'a une version officielle (on accorde tel avec le mot qui suit) mais dans la pratique, chacun fait un peu ce qu'il veut.

jay a dit…

En l'occurence, cet imbellicité nous rappelle les délices singulières de la langue française...