samedi 14 juillet 2007

flonflons

Nous sommes aujourd'hui le 14 juillet, fête nationale, prise de la Bastille...


C'est mon père qui me l'a rappelé ce matin. De Bretagne, il a tenu à me faire partager ses réflexions sur le défilé sur les Champs par ce sms : "Exercice de démagogie puante et de servilité totale des médias"... Du coup, il boude la liesse populaire et a préféré aller parler patriotisme avec les hérons sur son chemin de jogging préféré. Si même le vieux Montagnard s'y met...



Pour ma part, je me suis dit que j'allais jouer le jeu et afficher un drapeau français à ma fenêtre numérique, mais las... je n'ai pas mes barriéristes sous la main alors tant pis quel dommage.



Je me suis dit ensuite que c'était la bonne occasion de finir ma Soirée écossaise, mais bon.



Du coup, j'ai fait quelques recherches sur l'origine des couleurs du drapeau, à défaut de l'afficher.



Mes souvenirs de cours d'histoire me soufflaient que le rouge et le bleu étaient les couleurs de la ville de Paris, le blanc celle du roi et que donc Lafayette, dans un grand moment d'union politique, a réuni les deux pour réconcilier Paris avec la royauté et bien montrer que, même si la France restait une monarchie, on ne pourrait jamais plus oublier l'année 1789.



Mais il semblerait que cela soit plus compliqué que cela. Plusieurs hypothèses, plusieurs pistes circulent.



Tout d'abord, Lafayette rentrait des Etats-Unis, et aurait ramené dans sa besace l'idée des trois couleurs, et, pourquoi pas, le bleu le blanc et le rouge, les couleurs de l'indépendance américaine, de la liberté etc.





Mais bon, avouons que ça tombait plutôt bien que les couleurs américaines ne soient pas du violet, du jaune et du vert puisqu'il semble que nos trois couleurs nationales apparaissent (ensemble) au moins depuis le 15° siècle (sur la livrée royale et l'uniforme des gardes). Certains les font même remonter à l'occupation de la Gaule par les romains, mais je ne suis pas une spécialiste de la question...





Et puis d'autres font remarquer que le blanc est la couleur de Jeanne d'Arc, le rouge celle de Saint Denis, et le bleu celle de Clovis...





Bref, c'est un puits sans fin cette recherche.


Envoyez-moi vos hypothèses, sérieuses ou fantaisistes, moi je retourne à Potter (j'ai un peu de mal à démarrer ce tome 5...)



12 commentaires:

Zacharias Galouzeau de Moussaoui a dit…

Bon, alors je dirais : bleu pour la république, blanc par héritage historique pour la monarchie la pureté et dieu (bref tous ce qui est passé par l'échafaud), et rouge pour faire classe.

Alors, j'ai bon? Sinon, histoire de changer un peu d'air

louise miches a dit…

ya de l'idée, ya de l'idée.
Je suis assez d'accord avec toi pour l'origine du rouge, mais les deux premières propositions me paraissent discutables... Il faudrait que tu indiques tes sources...

"la marseillaise, même en reggae, ça m'a toujours fait dégueuler"
quizz ? quizz ?

Nicolas a dit…

Moi je suis d'accord avec Louise : bleu et rouge pour les couleurs de Paname (y'a qu'à voir les couleurs du psg) et blanc pour celles du roi...

louise miches a dit…

nicolas, si tu es bien le nicolas que je crois (indice : parc de la villette samedi), tu aurais pu te donner la peine de répondre à mon quizz !
Je reprend donc les paroles, et je les complète. Qui a chanté :
"la marseillaise, même en reggae, ça m'a toujours fait dégueuler
Les marches militaires ça m'déglingue
Et votre république, moi je la tringle"
Alors, bordel ?

Jay a dit…

Pour moi, c'est simple, Lafayette était supporter du PSG, ce qui d'ailleurs amusait la galerie...

Je ne faisais que passer...

Xuc a dit…

Oh oh oh mais quel passage !! Chapeau bas...

Zacharias Galouzeau de Moussaoui a dit…

Quoi qu'on en dise Rouget de Lisle était quand à lui clairement pour l'OM. On retrouve d'ailleur dans son oeuvre toute la finesse des hymnes droit-au-butistes.

xuc a dit…

Donc décidément pour vous les couleurs du drapeau sont étroitement liées au football... Très bien ça me donne une raison de plus pour chier sur la patrie !

Zacharias Galouzeau de Moussaoui a dit…

Quelqu'un arrive à faire une blague avec Charles de Gaule? (Je pensais la faire avec Adolphe Thiers mais finalement je trouve pas)

huhuhu

louise miches a dit…

ah bravo... des jeux de mots ras-les-lys, c'est tout ce que vous inspire notre glorieuse histoire nationale ??
Alors moi je chie de concert avec Xuc
(en attendant de le voir en vrai, en concert, le 4 aout...)
Bises, merci pour vos petits messages, en ce retour à Paris et à la bibliothèque, c'était plutôt sympathique...

Nicolas a dit…

Réponse à Louise : oui c'est moi le Nicolas de parc de la Villette...

et j'ai pas l'habitude de répondre aux questions trop simples, ça me vexe profondément ;-)

Zacharias Galouzeau de Moussaoui a dit…

top. personne n'ayant trouvé de jeux de mots périmés avec charle de goal volant et adolphe tiers temps, c'est donc moi qui mangerais les bn chocos. sans rancune.