samedi 29 septembre 2007

s'il vous plaît...

Dites-moi tout sur cette photo, trouvée ici, comme d'habitude...

Quand ? Photoshop ? où ? qui est la source ? le numéro du photographe ?

8 commentaires:

louise miches a dit…

Et surtout en fait : qui ?

Blog-trotter a dit…

Bon dimanche, mame louisemiches, sous mes applaudissements...!

Moralité, n'invitez jamais votre meilleur ami de Neuilly a partager votre canapé.

abs a dit…

Mon dieu ca ne m'etonne même pas...

j'aime beaucoup ta vigilance Louise

Stéphanie a dit…

Le maire qui les marie sera aussi l'homme de leur séparation...
Ouai!!! Des ragots, des potins, de la trahison ; l'occasion pour moi de réagir:
Prise le 18 septembre 1984, c'est le temps du bonheur pour ce cher Jacques Martin, et la bonasse Cécilia (qui ressemble drôlement à Virginie Ledoyen sur cette photo). Dans les bras de sa jeune épouse, leur première fille, Judith, sœur ainée de Jeanne-Marie, née 3 ans plus tard (qui se marie l'été prochain). Depuis qu'il les a mariés, Nicolas s'est vachement rapproché du couple Martin...jusqu'au moment ou Cécilia n'y tient plus et se barre pour en arriver là où on sait aujourd'hui.
C'est p'têt une photo prise par un journaliste de Paris Match pour un article sur Jacques Martin, ou une photo perso... Voilà voilà!

louise miches a dit…

ah bah merci à tous...
j'avais appris que Cécilia avait été la femme de Jacques Martin lorsqu'il est mort, et que les journalistes campaient à l'AFP pour connaître le texte de l'Elysée, sensé "saluer l'artiste".
(et entre nous, je n'aurais pas été choquée si le président de la République avait répondu qu'il avait autre chose à faire que de s'occuper la mort de Jacques Martin, mais bon)
Mais je n'avais reconnu ni notre bon Jacques, ni Cécilia Martin sur la photo.
Merci de combler mes lacunes !

Fried a dit…

Je savais pas que le Petit Père de la Nation avait eu un enfant avec Dorothée.

louise miches a dit…

et hop ! lancement d'une nouvelle rumeur internet...

Blog-trotter a dit…

Interrogé quelques temps après la séparation d'avec Cécilia, Jacques Martin est resté classe : " Je ne dirai jamais de mal du maire de mes enfants" (In Paris-Match)