samedi 8 novembre 2008

No logo



Paraît-il, je vis des histoires
avec des gens bizarres...
Un maoïste un anarchiste un autonome
un plombier un autodidacte un aristocrate (...)
Et j'ai même fréquenté :
ce Jeune Bayouriste, le seul militant du Front de Libération de l'Extrême-Centre connu à ce jour
des services de la DNAT !

Fried est un artiste
qui ne crée jamais rien.

Fried ne sourit jamais. Jamais,
mais quand il sourit ! on a vu des gonzesses par douzaines,
s'asseoir sagement à ses pieds,
pour l'écouter,
et pour le regarder (instant vécu).

Fried fait partie de ces gens qui râlent devant leur télé
et qui, le matin, vont bosser en métro bondé.
Et devinez quoi ? ça les fait râler...

Fried est ce genre de type qui râle dans un métro bondé
parce qu'ils vont bosser
parce qu'ils vont pointer à un chagrin choisi
un chagrin moisi qu'ils n'auront jamais la force de quitter, parce que...

Car que veux-tu faire de toute manière ?

Fried est un artiste
qui ne crée jamais rien.

Parfois pourtant,
pour ses amis il sourit...
Parfois trop rarement
pour nous il écrit...
Et on se retrouve, tous, comme au lycée, comme à la fac, comme dans ces soirées,
à ses pieds.
Assis, et on plonge dans son sourire, dans ses pensées...

Et je m'énerve !
et je me dis !
Fried est un assassin un connard un criminel
(surtout un connard d'ailleurs j'ai dit
mais Fried est plus une victime qu'un bourreau,
ai-je fini par intégrer)

Bouge tes jolies fesses,
le monde est beaucoup plus vaste que tu l'imagines
En fait, il fonctionne comme une caresse :
Tu donnes et tu reçois...
Tu reçois parce que tu donnes
et quand tu donnes tu reçois,
et parfois ça ne marche pas comme ça...
mais franchement qu'est-ce que ça peut nous foutre ? Lançons tous les pavés de réserve dans la mare et on verra bien ! on verra bien jusqu'où les ronds parviendront...

Les pavés numériques, aussi.
Car Fried tient un blog.
Enfin, tenait. Ou a tenu ou tiendra, j'ai déjà oublié.
Le solitaire, l'égoïste, le misanthrope, le sans lecteurs, se dit
A quoi bon ?
Pourquoi ne sont-ils pas là, à mes pieds, assis tranquillement ? S'ils étaient déjà là, je pourrais les conquérir...

Mais Fried, on ne prêche pas les convertis,
comme on dit.
Pour les autres il te faut sourire... Et pour tout te dire puisqu'ici nous sommes entre nous j'ai vraiment apprécié ton post sur les logos : on y retrouve tes qualités ! ton humour, ton intelligence, ta capacité rédactionnelle (oui, je ne suis pas très sex quand je pars dans l'analyse...), ton sens artiste... Bref, ton "potentiel" ! mais... (cf. plus haut)

2 commentaires:

BT a dit…

Allez, rhabille-toi et plus vite que ça ! Nan mais!!!

(en plus l'anti spam c'est verve, alors hein)

louise miches a dit…

Qu'est-ce qui te fait dire que c'est moi sur la photo... ?

Ah c'est vrai, j'oubliais ton compas mensuratoire greffé à la rétine.

(pour verve : ça doit être ça, la fameuse "technologie google" : pub et antispam intelligents...)