jeudi 11 septembre 2008

Je m'appelle Louise, j'ai 26 ans et toutes mes dents !

J'ai même une dent mutante en plus qui repousse régulièrement, et je suis déjà arrivée à l'âge où je mets du linge entre mes cuisses tous les mois, comme on dit dans les romans.

Je m'énerve parce que :
Quand je me suis inscrite l'année dernière à la médiathèque de mon quartier, la bibliothécaire m'a dit : "si vous êtes mineure, il faut un mot de vos parents" ;
Quand je mets les pieds dans une fac au mois de septembre, les gars de la mutuelle me tombent toujours dessus en me demandant (tutoiement obligatoire) : "tu viens pour t'inscrire ?" (non, j'enseigne ici pauvre con)
Quand je rentrais dans ma salle de cours, les étudiants me prenaient pour une des leurs... Je m'installais, décidée, sur l'estrade et une étudiante qui y croyait vraiment pas, a lâché : "c'est elle, la prof ?"
Quand j'ai rencontré un journaliste de Libé pour lui parler de mon ex, taulard politique, il a écrit dans son article : "jeune fille au visage encore poupin..."

Depuis, je mets des boucles d'oreilles et parfois un peu de charbon sur mes cils. Ca allait mieux. Parfois, je croisais même un gosse qui me disait "Madame"...

Jusqu'à hier soir... tadadam...
Je picolais tranquillement en terrasse d'un bar du quartier Drouot avec l'affable Xuc, lorsqu'un antiquaire traverse la rue une guitare à la main en demandant à la cantonade si quelqu'un savait comment l'accorder. Xuc s'est dénoncé tout seul, j'ai même pas eu besoin de le faire...
Pendant que le "musicien professionnel" suait sur une guitare classique trois-quart qui n'avait jamais été accordée, l'antiquaire me raconte un peu sa vie : cette guitare est pour sa fille, qui est merveilleuse, qui a 12 ans, qui fait du piano, qui est belle, qui fait du golf et du cheval et à qui tout semble sourire et qui sourit à tout...
Je le félicite pour cette belle réussite (j'allais pas le plaindre non plus), et il me dit : "Ouh-là, c'est pas encore complètement réussi, ya l'adolescence à passer et l'adolescence... vous devez en savoir quelque chose, Mademoiselle !"
Dzoïng ! (Xuc qui dérape sur la corde de mi)
J'ai gardé mon calme : "j'ai 26 ans"

in petto : "mon vieux Corneille, et je t'emmerde en attendant"

Non, je l'emmerde pas, il était sympa et il a payé nos bières...

Mais quand même !


3 commentaires:

draleuq a dit…

Excellent !
Et puis tout ça ne m'est pas étranger...
- QUOI ? C'est VOUS le directeur ?
- C'est vous le directeur ? Excusez-moi, mais sauf vot' respect, vous êtes un gamin !
- Vous êtes le concierge ? Je voudrais parler au directeur s'il vous plaît...
Mais bon, depuis que j'ai franchi la barre des 35 et que je commence à avoir pas mal de cheveux blancs, ça va un peu mieux ;)

louise miches a dit…

Cher Draleuq,
tu essayes de me prendre par les sentiments...
Ce n'est pas en me faisant m'apitoyer sur tes cheveux blancs que j'oublierai que tu me dois une explication entomologique...

draleuq a dit…

Chère Louise,
Promis, dès que j'ai un moment, je m'attelle à l'explication entomologique.