mardi 19 juin 2007

le jeu du texte caché (2)


Mon précédent texte semblait trop facile...
En voici un deuxième, légèrement plus difficile :


Il a mis l’objet
Dans mon âme
Il a mis le matin
Dans l’été du détour
Il a mis le sentier
Dans la charogne au lit
Avec les petits cailloux
Il a tourné
Il a bu les jambes à la femme
Et il a reposé les poisons
Sans me parler
Il a allumé
Une façon
Il a fait des ventres
Avec les exhalaisons
Il a mis le soleil
Dans la pourriture
Sans me parler
Sans me regarder
Il s’est levé
Il a mis
Sa Nature sur le ciel
Il a mis
Sa carcasse de fleur
Parce qu’il pleuvait
Et il est parti
Sous la puanteur
Sans une herbe
Sans me regarder
Et moi j’a pris
Mes mouches dans mon ventre
Et j’ai pleuré.

4 commentaires:

fried a dit…

J'en connais qui devraient être à la bibliothèque en train de bosser sur leur thèse au lieu de poster des jeux...

Calune a dit…

C'est trop facile... ya le titre à la 6e ligne... ;-)

louise miches a dit…

Fried :
j'en connais qui font genre je tiens un blog et qui le mettent jamais à jour...

Calune :
bon, bon, je vois... encore trop facile ! Je le reconnais : le titre, c'était un gros gros indice...
Cela dit, bravo !

Fried a dit…

Protestation avisée